Déesses et serpents en présence

6 -> 28 septembre 2019

Née à Nancy en 1954, c’est en 1980, à Aix-en-Provence, que Patricia Meffre décide de se consacrer à la création. Travaillant à la réalisation de planches de dessins archéologiques pour le CNRS, elle va s’y forger une solide culture en histoire de l’art. C’est donc tout naturellement qu’elle va se tourner dès les années 2000 vers la production de pièces sculpturales en terre « explorant tout un réseau de formes sensibles, principalement dans le domaine des représentations de la féminité à travers le temps et l’espace ».

Patricia Meffre retourne le récit de la Génèse (où Éve s’en va croquer le fruit de l’Arbre de la Connaissance) et engage son geste créateur pour exalter, mettre en avant un autre serpent, celui qui vient enrouler ses anneaux maternants et désirants autour des formes amples et généreuses de ses déesses-mères. Et ces déesses, ce sont celles-là mêmes qu’on a vénéré dans les mondes anciens et qu’on vénère encore. Le serpent Ourobouros, quant à lui, de par sa circularité, crée, absorbe et recrée le monde selon le mouvement de l’éternel retour.
Les sculptures de cette artiste nous mettent ainsi en présence d’un climat essentiellement animiste, réintroduit, réinventé, revisité par ses mains modeleuses de terre. Elle rend ainsi un lointain hommage aux idoles-femmes de ces mondes éloignés et proches, autant qu’à l’utopie d’un matriarcat primitif dont Marija Gimbutas avait si bien étudié la variété des formes et la richesse des symboles.
Déesses et serpents en présence, 6 -> 28 septembre 2019
Espace des femmesEspace des femmes, 75006 Paris
du mardi au samedi de 14h à 19h
Espace des femmes

35 rue Jacob 75006 Paris
Tel : 01 42 22 60 74
Mail : espace@desfemmes.fr

Site : Espace Des Femmes

Du mardi au Samedi de 14h à 19h

Plus sur cette galerie
geofield: 

Publié le : 2 septembre 2019

Tags :

##exposition #Art #femmes #sculpture

#Patricia Meffre

En ce moment

Toute la programmation