DIPOLAR

Jennifer Caubet | Eva Nielsen // 18 mai -> 20 juillet 2019

Duo show

DIPOLAR clôture le cycle sur l’affinité entre artistes et oeuvres, proposé par Sophie Vigourous, au sein duquel un dialogue sensible s’établit entre les oeuvres pour essayer d’apprendre d’elles, de réfléchir sur la notion d’amitiés intellectuelles, de collaboration, d’hommage, de duo et de dualités. 
Après Affinité(s) et Mais pas du tout, c’est platement figuratif ! Toi, tu es spirituelle mon amour ! (co-commissariat d’Anaël Pigeat et Sophie Vigourous), DIPOLAR  propose une exposition de deux artistes d’Atelier qui ont choisi d’établir une conversation entre leurs oeuvres au sein de l’espace de la galerie. Initié depuis plus d’un an, leur projet se développe autour de relations formelles et discursives entre les peintures sérigraphiées d’Eva Nielsen et les installations sculpturales de Jennifer Caubet. Le jeu d’échelle est d’ailleurs une caractéristique commune aux travaux des deux artistes qui produisent des territoires dérobés à l’existant dans lesquels les proportions se brouillent. La confrontation et la fusion des formes trahissent la réalité et tendent vers l’abstraction. De la même manière, l’œuvre des artistes transforme notre perception d’éléments triviaux pour leur donner une autre amplitude.    

. . .


DIPOLAR winds up the cycle on affinity between artists and works, proposed by Sophie Vigourous in which a sensitive dialogue is established between the works, in order to try to learn from them, and reflect about the notion of intellectual friendships, collaboration, homage, duets and dualities. 
After Affinité(s) and Mais pas du tout, c’est platement figuratif! Toi, tu es spirituelle mon amour! (co-curated by Anaël Pigeat and Sophie Vigourous), DIPOLAR is proposing an exhibition of two studio artists who have decided to establish a conversation between their works within the gallery space. Started more than a year ago, their project has been developed around formal and discursive relations between the silkscreened paintings of Eva Nielsen and Jennifer Caubet’s sculptural installations. The interplay of scale, incidentally, is a common feature in the works of both these artists, who produce territories shying away from the existing world, in which the proportions are confused and blurred. The confrontation and merger of forms betray reality and tend towards abstraction. Similarly, the artists’ work transforms our perception of trivial elements, and lends them another magnitude.

DIPOLAR, 18 mai -> 20 juillet 2019
Galerie Jousse Entreprise6 rue Saint-Claude, 75003 Paris
mardi-samedi : 11h – 19h / Tuesday-Saturday: 11 am – 7 pm
Galerie Jousse Entreprise

18 rue de Seine 75006 Paris
Tel : 01 53 82 13 60

Site : jousse-entreprise.com

Plus sur cette galerie
geofield: 

Publié le : 11 mai 2019

En ce moment

Toute la programmation