EXPOSITION DE SCULPTURES MONUMENTALES

Le château Sainte Roseline en collaboration avec la galerie Catherine Issert // 6 juillet -> 30 septembre 2018

Chaque été depuis dix-huit ans, le Château Sainte Roseline propose des expositions dans ses vignes et ses jardins, témoignant de l’intérêt profond que ce domaine viticole porte à l’art contemporain. Dans ce contexte et ce, pour la troisième fois, le Château Sainte Roseline invite la galerie Catherine Issert à construire une exposition sur ses terres à l’été 2018 : elle réunira les artistes Vincent Barré, Vincent Mauger, David Nash, Benjamin Sabatier et Vladimir Skoda.

Ces cinq sculpteurs appartiennent à des générations différentes mais des liens formels unissent leurs pratiques : abstraction, géométrie, élégance et simplicité.

Tous portent une attention particulière aux matériaux avec lesquels ils travaillent : « they look at me » (ils me regardent), résume David Nash pour parler de sa confrontation sans détour avec les composants — notamment le bois, qu’il sculpte en taille directe. Chez Benjamin Sabatier et Vincent Mauger, cette relation se traduit par une esthétique industrielle (plastique, ciment, métal) et un processus d’assemblage apparent, tandis que chez Vincent Barré et Vladimir Skoda, elle nous mène vers des formes géométriques manufacturées et plus symboliques (la sphère, la torse, la courbe).

Leurs œuvres s’ancrent de manière forte dans le contexte d’exposition ici proposé : leur présence sculpturale épurée et dynamique est mise en exergue par la richesse du vaste domaine viticole, qui modifie le rapport d’échelle et transfigurent les formes.

Tall Torso de David Nash, qui rejoue un tronc d’arbre en bronze, se fond dans le paysage tandis qu’a contrario, les sphères deVladimir Skoda portent notre regard vers un horizon lointain.Les œuvres (Sans titre) deVincent Mauger, schémas mathématiques et paysages mentaux traduits par des matériaux usinés, deviennent ici organiques, voire moléculaires. L’œuvre Grand Anneau de Vincent Barré et les sculptures (Sans titre) de Benjamin Sabatier, réalisées à partir de matériaux industriels (aluminium, métal et ciment), dégagent quant à elles une poésie substantielle. Cette oscillation entre l’infiniment petit et l’infiniment grand catalyse le regard du spectateur qui, déambulant entre les vignes, peut se laisser aller à la contemplation.

Le Château Sainte-Roseline et la galerie Catherine Issert remercient les galeries Lelong, Bertrand Grimont et Bernard Jordan.

 

EXPOSITION DE SCULPTURES MONUMENTALES, 6 juillet -> 30 septembre 2018
Galerie Catherine Issert1854 Route de Sainte-Roseline, 83460 Les Arcs
Vernissage le vendredi 6 juillet 2018
Galerie Catherine Issert

2 route des serres 06570 Saint-Paul
Tel : 04 93 32 96 92
Mail : catherine@galerie-issert.com

Site : Galerie Catherine Issert

Du mercredi au samedi de 10h30 à 13h et de 15h à 19h

Plus sur cette galerie
geofield: 

Publié le : 8 mai 2018

En ce moment

Toute la programmation