Frequencies

Michelangelo Penso // 5 septembre -> 17 octobre 2020

La galerie Alberta Pane est heureuse d’accueillir la troisième exposition personnelle de l’artiste italien Michelangelo Penso. Dans la galerie parisienne, la sculpture interactive Human vibe accompagne une série d’impressions sur aluminium, caoutchouc et bois.L’exposition Frequencies est une tentative de traduire la complexité cachée des interactions physiques et biologiques en une forme ou un langage perceptibles. À cette occasion, Michelangelo Penso nous invite à prendre conscience des vibrations émises par les corps (microscopiques, humains et célestes).

La galerie Alberta Pane est heureuse d’accueillir la troisième exposition personnelle de l’artiste italien Michelangelo Penso.Dans la galerie parisienne, la sculpture interactive Human vibe accompagne une série d’impressions sur aluminium, caoutchouc et bois.

L’esthétique de l’œuvre de Michelangelo Penso peuplée de macro et de micro-organismes puise son inspiration dans l’iconographie scientifique, notamment celle provenant des mathématiques, de la génétique et de l’astrophysique. Ses œuvres créées à partir de matériaux d’origine industrielle comme les sangles de polyester, le caoutchouc, la résine ou l’aluminium, évoquent aussi bien des chaînes d’ADN que des constellations et des systèmes planétaires.

Human vibe se compose d’un objet minéral semblable à une météorite de petite taille doté d’un système de capteurs qui réagissent au toucher en émettant différentes fréquencessonores en fonction des vibrations reçues. En activant cette sculpture nous pouvons nous connecter à un flux d’informations émises par notre corps, normalement indétectables. L’œuvre s’active en touchant les deux côtés qui sont recouverts d’étain afin de permettre de capturer la réponse électromagnétique de la peau (GSR). La technologie intégrée (micro-ordinateur, capteurs, système audio) traite ces signaux en continu et fait réagir la sculpture qui à son tour émet des sons et des vibrations.

Située au centre de l’espace, Human vibe est entourée par une série de tableaux (Frequencies) qui présentent des astro-sismogrammes issus de l’enregistrement de la radiation électromagnétique émise par trois systèmes planétaires(HD 10180, HIP 41378, TRAPPIST-1)2À l’instar du corps humain, les astres génèrent des vibrations que l’on peut enregistrer grâce à la création de capteurs de plus en plus spécialisés. Ces découvertes permettent aujourd’hui de mieux comprendre le fonctionnement et la composition des corps célestes.

L’exposition Frequencies est ainsi une tentative de traduire la complexité cachée des interactions physiques et biologiques en une forme ou un langage perceptibles. À cette occasion, Michelangelo Penso nous invite à prendre conscience des vibrations émises par les corps (microscopiques, humains et célestes). Il appelle à une réflexion sur les réactions que ces vibrations déclenchent dans les éléments qui nous entourent à des échelles très différentes. Comme dans un laboratoire scientifique cette exposition permet de faire l’expérience de résonances imperceptibles que nous produisons. Elle nous invite aussi à regarder attentivement les formes des fréquences invisibles des astres.

Dans les dernières recherches de Michelangelo Penso, le dialogue entre l’être humain et les systèmes technologiques prend une place de plus en plus importante. C’est dans ce contexte que qu’il nous livre à l’expérience des fréquences qui relient deux univers invisibles à l’œil humain, celui de l’infiniment grand et de l’infiniment petit.

1_ La fréquence est le nombre de cycles identiques d’un phénomène par unité de temps. Le titre de cette exposition fait référence aux spectres de la radiation électromagnétique que les sens humains ne peuvent pas détecter. La radiation électromagnétique est un phénomène qui présente une large gamme de fréquences que l’œil ou l’ouï ne peuvent pas tous détecter, y compris, par ordre de fréquence croissante : l’infrarouge, les ultraviolets, les rayons X et enfin les rayons gamma.

2_ HD 10180 est une étoile semblable au Soleil, située dans la constellation australe de l’Hydre mâle, ou Serpent de mer.
HIP 41378, également connue comme BD+10 1799 et K2-933, est une étoile de la constellation zodiacale du Cancer, de magnitude apparente 8,922 et qui nécessite donc des jumelles pour être observée. Elle est distante de 
348 a.l. (107 pc) de la Terre et elle s’éloigne du système solaire avec une vitesse radiale héliocentrique de +50 km/s1. Elle est l’hôte d’un système planétaire qui comprend au moins six exoplanètes.TRAPPIST-1, aussi nommé 2MASS J23062928-0502285, est une naine rouge ultra-froide, un peu plus grande mais beaucoup plus massive que la planète Jupiter et beaucoup plus froide que le Soleil. Elle est située à environ 39 années-lumière de la Terre dans la constellation du Verseau. Son système planétaire est constitué d’au moins sept planètes rocheuses, le plus nombreux détecté jusqu’ici. Il s’agit de planètes de dimensions (taille et masse) similaires ou inférieures à celle de la Terre.

 

Frequencies, 5 septembre -> 17 octobre 2020
Galerie Alberta Pane47 Rue de Montmorency, 75003 Paris
Mar - Sam 11-19

A télécharger :

Galerie Alberta Pane

47 Rue de Montmorency 75003 Paris
Tel : +33 01 72 34 64 13
Mail : info@albertapane.com

Site : Galerie Alberta Pane

Du mardi au samedi de 11h à 19h

Plus sur cette galerie
geofield: 

En ce moment

Toute la programmation