Gottfried SALZMANN, "Vagues, très vagues"

Exposition personnelle de l'artiste autrichien à la Galerie ARCTURUS // 16 mai -> 15 juin 2019

Gottfried SALZMANN, "Vague impression", 2018

Paysages abstraits. Collage et aquarelle. Un travail dévoilé pour la première fois.

Après avoir arpenté les paysages ruraux en les représentants au fusain et à l’aquarelle, Gottfried Salzmann a été absolument fasciné par les métropoles, paysages urbain protéiforme qu’il a décliné avec des moyens aussi variés que l’aquarelle pure, la photographie retravaillée, le collage d’affiches arrachées à New York ou un mélange de ses medias. Puis, il a abordé l’envergure majestueuse des cathédrales, tout en restant impressionné par la verticalité de NY qu’il  présente dans des vues  totalement à l’aplomb des gratte-ciel. La ville devenant une abstraction graphique, un jeu de lignes et de quadrillage.

Il y a quelques mois, l’appel de la mer a été tellement fort qu’il est retourné en Normandie où il a vécu 14 ans jusqu’à l’an 2000.

C’est la mer qui l’attire, ses vagues en perpétuel mouvement. Avec différents papiers qu’il découpe et agence, de la peinture, du papier mâché, de l’eau, des algues finement découpées et séchées par ses soins, du sable, il crée des paysages abstraits d’eau et de papier où la question de la lumière de la superposition, de la transparence qui l’a occupée depuis ses débuts se dévoile sur une nouvelle forme, souvent abstraite, toujours poétique. Ces œuvres en matières seront en dialogue avec des aquarelles anciennes des mêmes paysages qui l’enchantent depuis si longtemps.

 

Gottfried SALZMANN, "Vagues, très vagues" , 16 mai -> 15 juin 2019
Galerie Arcturus65 rue de Seine, 75006, 75006 Paris 6ème

A télécharger :

Galerie Arcturus

65 rue de Seine 75006 Paris
Tel : 01 43 25 39 02
Mail : arcturus@art11.com

Site : Galerie Arcturus

Du mardi au vendredi de 14h à 19h, le samedi de 11h à 13h et de 14h à 19h

Plus sur cette galerie
geofield: 

Publié le : 9 mai 2019

Tags :

##exposition #GalerieArcturus #Salzmann #artiste #expositionParis #SaintGermainDesPres

#Gottfried Salzmann