Ida Ekblad - A DEEP MEDICINE

20 mai -> 27 juin 2020

Ida Ekblad, THE MARINADE IN WHICH HER BRAIN STEEPED, 2020 - Photo Uli Holz © Ida Ekblad, Courtesy Galerie Max Hetzler

La Galerie Max Hetzler est heureuse de présenter une exposition de peintures à l’huile récentes d’Ida Ekblad.

Ida Ekblad explique qu’elle a tenté de reproduire à l’huile ce qu’elle a récemment accompli avec son medium de prédilection, un mélange de Puff-paint et de Plastisol. L’huile renferme un autre monde de pigments. Ida Ekblad utilise une peinture de la plus haute qualité, sans enduit, de la pure graine de lin pressée à froid, ce qui rend les couleurs extrêmement variées. La Puff-paint devient matte après cuisson et séchage, tandis que ces huiles sont saturées, brillantes, vibrantes, presque monstrueuses.


Ekblad ajoute qu’en vue de cette exposition, elle est retombée dans les années 1980 de son enfance pour essayer de toucher la « corde Vangelis », un noir néon humide, mais sans cliché. Des nuages de gaz noble, des formes de laser, et de l’hélium ionisé. Elle appelle cela un « renversement de réalité phildickien » ; une archive de souvenirs doux est bouleversée et transformée en délire paranoïaque. Un paysage croustillant, un TRON de plein air, translucide, fluorescent, mais aussi sens dessus dessous et glissant, hallucinant, écœurant. Ida Ekblad tente de traduire ces « visions » grâce à son rose de Scheveningen, son violet cobalt, son rouge rubis et son vert Old Holland, elle en fait trop, elle exagère, « ajoutant un vermillon aigre ». Elle laisse les huiles s’accumuler, sédimenter, s’étaler et se transformer en champignons. Elle « verse le jus, ajoute de la sauce, toujours plus de sauce ».

L’artiste parle de « filtrer Jean Michel Jarre » avec une nourriture de mangas déviants, des orgies de synthétiseurs roses, une sensation de regarder des films entiers dans le reflet de lunettes de soleil Gargoyles ANSI – Starman, Le Vol du Navigateur. Un casino fluorescent où l’on empoche plus souvent que l’on ne perd. De la fumée de cigarette faisant des arabesques. Elle voit la perruque blonde de Daryl Hannah et ses yeux peints à la bombe. Des salles de bain carrelées et des armoires à pharmacie éclairées à l’ampoule, pleines à craquer. Des flacons sombres contenant de puissants remèdes : A Deep Medicine.

Ida Ekblad - A DEEP MEDICINE, 20 mai -> 27 juin 2020
Galerie Max Hetzler57 rue du Temple, 75004 Paris
Galerie Max Hetzler

57 rue du Temple 75004 Paris
Tel : 01 57 40 60 80
Mail : paris@maxhetzler.com

Site : Galerie Max Hetzler

Du mardi au samedi de 11h à 19h

Plus sur cette galerie
geofield: 

Publié le : 12 mai 2020

Tags :

#Ida Ekblad