Jürgen Klauke

Phantomempfindung / Sensation fantôme // 19 mai -> 17 juin 2018

Suzanne Tarasieve est heureuse d'annoncer la première exposition personnelle de Jürgen Klauke à la galerie. Conçue sous forme de mini-rétrospective, l’exposition "Phantomempfindung" (Sensations fantômes) réunit une trentaine d’œuvres, articulant dessins et photographies, du début des années 70 jusqu’à nos jours.

Vernissage samedi 19 mai 2018 de 18h à 21h
Catalogue de l’exposition : textes de Catherine Millet et Klaus Honnef


Jürgen Klauke est une figure majeure de l’art contemporain. Son influence retentit au-delà des frontières germaniques depuis le début des années 70, période à partir de laquelle il s’intéresse aux troubles existentiels et à la question du genre qui fascinera bien des artistes après lui (de Cindy Sherman à David Bowie).
Au cours de ses quarante ans de carrière, Klauke repousse sans relâche les limites du médium photographique. Il est l’un des premiers à le revendiquer comme moyen d’expression artistique et à présenter des œuvres de grand format (en noir et blanc puis en couleur) quand d’autres utilisent des formats traditionnels ou persévèrent en noir blanc.
Il ouvre aussi de nouvelles méthodes de représentation tels que la séquence ou le tableau photographique, minutieusement mise en scène, dans l’épure et la théâtralité.
Utilisant son corps comme principal sujet d’expression, son œuvre rejoint également la recherche conceptuelle des artistes de son temps, tels que Robert Morris ou Bruce Nauman, ce qui fait de lui un des principaux représentants du « Body Art » et influence ses performances.
« Dans l'art contemporain, Jürgen Klauke est une figure singulière. Plus particulièrement en Europe son influence dans la réflexion artistique est essentielle. Ainsi, la conscience soulignée du corps et la sensibilité à la menace pesant sur l'intégrité physique aussi bien que psychologique (...) est aussi le résultat de son travail artistique. Cherchant constamment à élucider les relations à l'existence humaine, il avance, hors du cadre de l'esthétique pure avec une maîtrise parfaite de l'usage des outils artistiques ».1
Parmi ces outils, se trouve le dessin, qu’il pratique assidument, à l’encre ou la tempera, pour éloigner les dangers de la superficialité et explorer les thèmes de son œuvre : de l’identité sexuelle à l’amour handicapé, en passant par les affres du pouvoir.
---
Né en 1943 à Kliding (Allemagne), Jürgen Klauke est diplômé de l’École Supérieure d’Art et Design de Cologne. Son travail a été exposé à la Documenta 8 de Kassel (Allemagne) en 1987, et dans de nombreux musées en Allemagne et à l’international : The Museum of Modern Art de Saitama (Japon) en 1997 ; The State Russian Museum de Saint-Pétersbourg (Russie) et Maison Européenne de la Photographie à Paris (France) en 2001; Hamburger Kunsthalle (Allemagne) en 2002 ; Nationalgalerie de Berlin (2006), Museum Ludwig à Cologne (Allemagne) en 2010 et Museum der Moderne de Salzbourg (Autriche) en 2011.
Le Max Ernst Museum à Brühl (Allemagne) lui consacre en 2017 une rétrospective de ses dessins.
1 Extrait du texte de Klaus Honnef « From Image to Phantom », 1992

Jürgen Klauke, 19 mai -> 17 juin 2018
Galerie Suzanne Tarasieve7 rue Pastourelle, 75003 Paris
Ouvert du mardi au samedi de 14h à 19h & sur rendez-vous
Galerie Suzanne Tarasieve

7 rue Pastourelle 75003 Paris
Tel : 01 42 71 76 54
Mail : info@suzanne-tarasieve.com

Site : Galerie Suzanne Tarasieve

Du mardi au samedi de 11h à 19h

Plus sur cette galerie
geofield: 

Publié le : 21 juillet 2018

Tags :

##jurgenklauke @suzannetarasieve

En ce moment

Toute la programmation