Katell Le Goarnig

Collection // 29 juin 2019 -> 30 juin 2020

Le jardin de musique (81 x 100)

LA PEINTURE DE KATELL LE GOARNIG

Le mot magnétisme, d’abord. Les meilleures compositions de Katell (qui sont très nombreuses) s’irradient de ce magnétisme particulier que Jean Cocteau nommait poésie. Là, les traits, les arêtes de forme, les angles du dessin captent cette sorte d’électricité comme une pointe de paratonnerre la foudre. Le mot composition, ensuite [..] désigne une des plus grandes originalités structurales de notre peintre. En effet, Katell a inventé une construction picturale qui revient très souvent dans son œuvre, et lui vaut certaines de ses plus grandes réussites. Ces compositions groupent en bouquet une accumulation d’objets en apparence hétéroclites où réapparaissent certains thèmes dont le plus fréquent est la maison bretonne. Cette juxtaposition d’objets sans lien rationnel entre eux fait songer au fameux «salon au fond d’un lac» cher aux surréalistes [..]. Le mot beauté maintenant, que l’on n’ose plus guère employer à notre époque [..] Il saute aux yeux que Katell adore la beauté [..] ; et je la félicite d’adorer la beauté, de la servir, de la créer, de faire de beaucoup de ses tableaux des « things of beauty ». Ce goût de la beauté, chez notre artiste, s’exprime par le choix de ses thèmes, ainsi que par le minutieux perfectionnisme de sa façon de les traiter. L’un de ses procédés pour obtenir la beauté consiste à retirer du monde où nous vivons tout ce qui l’enlaidit, le pollue. Le mot personnalité, enfin. Tout cela, et bien d’autres caractéristiques, confèrent à l’œuvre de Katell une intense individualité. Le plus souvent, l’on reconnaît sa manière au premier coup d’œil. [..] Figurative est Katell, certes, mais elle refuse de figurer n’importe quoi, et agence à sa guise tels ou tels éléments du réel. A cet égard, elle ne photographie pas le monde, mais le reconstitue, parfois mystérieusement. Son univers n’est pas l’univers, mais il est tiré de l’univers. Elle n’est pas tout à fait créatrice de son monde, mais elle en est [..] la recréatrice affirmée ; elle collabore avec la création.

MILORAD

(Extrait de -Katell Le Goarnig : La terre et le ciel)

 

Katell Le Goarnig, 29 juin 2019 -> 30 juin 2020
Galerie du Verneur4 rue Louis Lomenec'h, 29930 Pont-Aven
En juillet-août, la galerie est ouverte le jeudi, le vendredi et le samedi après-midi de 14 h. 30 à 18 h. et sur demande. Le restant de l'année, elle est ouverte le samedi et le dimanche après-midi de 14 h. 30 à 18. et sur demande. Fermeture annuelle pour congés à compter du lundi 6 janvier 2020, réouverture le dimanche de Pâques 2020.
Galerie du Verneur

4 rue Louis Lomenec’h 29930 Pont-Aven
Tel : 02 98 06 02 16
Mail : galerieduverneur@yahoo.fr

Tous les jours de 14h30 à 18h - sauf lundi et mardi.

Plus sur cette galerie
geofield: 

Publié le : 11 août 2018

Tags :

##exposition, #katelllegoarnig, #galerieduverneur, #Katell Le Goarnig, #surnaturalisme, #peintrespoètes, #surnaturalisme, #Peintre poète, #Jean Cocteau, #Deyan Vekov, #Bernard Louédin, #Jorge de Sousa, #Alain Le Yaouanc, #Claude Verlinde

En ce moment

Toute la programmation