Per Kirkeby

gravures et monotypes // 2 juin -> 11 juillet 2020

La galerie Catherine Putman est heureuse de présenter sa troisième exposition d’œuvres sur papier de Per Kirkeby. Né en 1938 à Copenhague, peintre, sculpteur, graveur, réalisateur de films et écrivain, Per Kirkeby était une figure majeure de l’art contemporain scandinave.

Per Kirkeby "Sans titre" 2000 - monotype - 139 x 186 cm

La gravure est une empreinte. Empreinte des mouvements de la matière.
C’est le cas de tout art mais la gravure est si ostensiblement empreinte que sa présence devient excitante. Une empreinte des mouvements de la matière, l’empreinte de l’âme, c’est la nature.
La nature est plus vaste que la réalité. 

Per Kirkeby


La galerie Catherine Putman est heureuse de présenter sa troisième exposition d’œuvres sur papier de Per Kirkeby. 

Né en 1938 à Copenhague, peintre, sculpteur, graveur, réalisateur de films et écrivain,
Per Kirkeby était une figure majeure de l’art contemporain scandinave, il s’est éteint en 2018 dans la ville qui l’a vu naître.

Avec une sélection d’œuvres imprimées, réalisées entre 1989 et 2013,  l’exposition montre la variété des techniques de gravure pratiquées par Kirkeby, pointe sèche, aquatinte, xylographie, lithographie ; ainsi qu’un autre aspect de sa pratique de l’estampe : le monotype.

Per Kirkeby a réalisé des monotypes à partir de la fin des années 80 ; en 2009 la galerie Catherine Putman présentait, lors de sa première exposition monographique de l’artiste, une série de grands monotypes verticaux des années 2000.  Cette fois, un grand monotype daté de 2010, de 186 x 139 cm, et deux autres au format moyen, illustrent cette pratique de l’artiste. On y retrouve, comme dans sa peinture, les tons ocres, bruns, les strates et les failles qui rappellent sa formation de géologue. Le monotype est l’épreuve d’une peinture exécutée sur une plaque de métal, de verre ou de plexiglas. L’artiste exécute librement sa composition sur le support choisi avec des encres d’imprimerie. La feuille de papier est posée sur la plaque peinte et passée sous presse.

Monumentales aussi, deux gravures, datées de 1989-1990, à la pointe sèche et aquatinte de 200 x 100 cm, montrent que Kirkeby avait une approche ample de l’estampe et des échelles de travail qu’elle permet.
Le choix du format et sa verticalité invite à porter un regard sur la monumentalité de ces paysages du Grand Nord dans lesquels il voyageait ; restitués par des fragments de paysages, troncs d’arbre ou éléments rocheux.

À l’opposé de ces grandes aquatintes, l’exposition présente aussi dix pointes sèches sur zinc, au format du carnet de croquis, réunies dans le portfolio Isua 2004, réalisées dans le cadre de l’expédition du géologue danois Minik Rosing à Isua au Groënland. Située à la limite de la calotte glaciaire du Groënland, la ceinture d’Isua abrite parmi les plus vieilles roches de la terre. Cette manière de travailler, de graver sur plaque de zinc face à un paysage grandiose lors d’expéditions scientifiques avait été présentée avec brio par la Maison du Danemark, à Paris et le musée des Beaux-Arts de Caen, en 2015 et 2016, dans l’exposition « Per Kirkeby et la région polaire ».

_______________

Per Kirkeby (né en 1938 à Copenhague) est l’une des figures majeure de l’art contemporain danois. En 1964, sa première exposition coïncide avec l’obtention de son doctorat en géologie. Kirkeby représente le Danemark à la Biennale de Venise en 1976 et participe plus tard à la Documenta VII (1982) et IX (1992). De nombreuses institutions lui ont consacré des expositions personnelles, notamment le Van Abbemuseum, Eindhoven ; la Kunsthalle de Bern ; la Whitechapel Art Gallery, Londres ; le Museum Ludwig, Cologne ; le Louisiana Museum of Modern Art, Humlebaek et BOZAR, Bruxelles. L’artiste a participé à l’exposition A New Spirit in Painting à la Royal Academy en 1981 et a fait l’objet d’une importante exposition à la Tate Modern en 2009. Une rétrospective de ses peintures et sculptures a été organisée par The Phillips Collection, Washington DC, en 2012. Le Palais des Beaux-Arts de Paris lui consacre une exposition monographique Brick Sculpture (1966-2016)  en 2016.  Les œuvres de Per Kirkeby font également parties de nombreuses collections muséales, notamment celle de la Tate, Londres ; du Centre Pompidou, Paris ; du Metropolitan Museum of Art, New York ; et du Museum of Modern Art, New York.

Le Louisiana Museum of Modern Art, Humlebaek, présente actuellement l’exposition Per Kirkeby – Bronze jusqu’au 21 juin 2020.

Per Kirkeby, 2 juin -> 11 juillet 2020
Galerie Catherine Putman40 rue Quincampoix, 75004 Paris
La galerie est ouverte du mercredi au samedi de 14 à 19 heures & sur rendez-vous

A télécharger :

Galerie Catherine Putman

40 rue Quincampoix 75004 Paris
Tel : 01 45 55 23 06
Mail : contact@catherineputman.com

Site : Galerie Catherine Putman

Du mardi au samedi de 14h à 19h et sur rendez-vous

Plus sur cette galerie
geofield: 

Publié le : 5 mars 2020

Tags :

#Per Kirkeby