Marina Gadonneix, Phénomènes

30 novembre 2019 -> 11 janvier 2020

La galerie Christophe Gaillard est heureuse de présenter la deuxième exposition personnelle de Marina Gadonneix à la galerie. Cette exposition se concentre sur sa dernière série Phénomènes, dévoilée aux rencontres d’Arles cet été, suite au prix Dummy Book Award de la Fondation Luma.

Marina Gadonneix, Untitled (Volcano Eruption), 2016. © Adagp, 2019, Paris.

Théâtres d’opérations

Comprendre pour savoir, mais comprendre aussi pour s’extraire du réel, pour voyager et rêver, ont été les deux faces d’une même quête : celle des sciences et de la photographie dès la reconnaissance de cette dernière. Des tableaux photographiques de vagues (1893) d’Albert Londe aux séries des mouvements de l’air (1901) de E.J Marey, des microphotographies (1913) de Laure Albin Guillot aux portraits du césium (2015) de Mélik Ohanian,  scientifiques, photographes, artistes, n’ont eu et n’ont de cesse de dialoguer avec ce désir universel de représenter pour comprendre les opérations de ce qui existe, visible ou non, pour imaginer ce qui advient et disparaît aussitôt. La photographie semble être là pour ça chez Marina Gadonneix.

Photographe passionnée par l’envers des images photographiques, ou plus exactement par le dispositif en creux, effacé, qui convie à telle ou telle représentation, l’artiste, diplômée de l’ENSP d’Arles en 2002 et lauréate du prix HSBC en 2006, présentait l’été 2019 aux Rencontres de la Photographie d’Arles, une exposition emblématique de sa démarche : Phénomènes. En effet, depuis ses premières séries photographiques, l’artiste déjoue la photographie dite documentaire. Au lieu de photographier des œuvres d’art, elle nous montre les dispositifs (socles, toiles de fond…) invisibles, en instance de disparition sitôt que la photographie attendue sera faite. Des fonds d’incrustation des studios de cinéma deviennent alors ces Landscapes monochromes bleus ou verts, espaces perceptuels proches de l’immatérialité des pièces lumineuses immersives de James Turrell. Matérialité et immatérialité, lumières et spectres colorés, mais aussi présence et absence, réalité et fiction sont des dualités photographiques récurrentes qui se retrouveront dans After the image et découvriront leur maturité artistique dans la série Phénomènes, images de ce qui apparaît,  mais aussi de ce qui peut hypnotiser le regard et aiguiser l’imaginaire tant par l’incompréhension du vu que le concevable de l’inconnu. Ainsi, ces dernière images issues d’un travail de recherche mené au sein de laboratoires scientifiques qui reconstituent les opérations de phénomènes naturels, deviennent ces espaces de projections aussi poétiques les noms des objets scientifiques dont elles sont les théâtres de nos imaginaires… supernova, matière noire, vortex....

Michelle DEBAT, Professeure des universités,
Responsable du Master Photographie et Art Contemporain, Université Paris 8


-----

Marina Gadonneix est née en 1977 à Paris, elle vit et travaille à Paris.
Diplômée de l’École nationale supérieure de la photographie d’Arles, Marina Gadonneix tente d’explorer le passage inattendu d’un territoire rugueux à une image fantasmatique, d’une forme d’évidence du réel à sa construction mentale la plus métaphorique. Son travail a été exposé dans de nombreuses institutions en Europe et aux États-Unis, notamment au Centre Photographique d’Île-de-France,  à la Kunsthalle de Tübingen ou encore au Point du Jour, à Cherbourg et actuellement dans le cadre de MOMENTA | Biennale de l’image au Musée de Joliette, Canada. Ses oeuvres sont récemment entrées dans les collection du Centre Pompidou et dans la collection du FRAC Normandie. Elle a été récompensée en 2018 par le Dummy Book Award de la fondation Luma et des Rencontres d’Arles pour Phénomènes. Elle poursuit ainsi sa collaboration avec RVB books avec des textes de Sally Bonn, Béatrice Gross et Audrey Illouz.

Marina Gadonneix, Phénomènes, 30 novembre 2019 -> 11 janvier 2020
Galerie Christophe Gaillard5, rue Chapon, 75003 Paris
Mardi - Vendredi, 10h30-12h30 / 14h-19h (Tuesday - Friday, 10:30-noon / 2pm-7pm). Samedi, 12h-19h (Saturday, noon-7pm).

A télécharger :

Galerie Christophe Gaillard

5 rue Chapon 75003 Paris
Tel : 01 42 78 49 16
Mail : contact@galerie-gaillard.com

Site : Galerie Christophe Gaillard

Du mardi au vendredi de 10h30 à 12h30 et de 14h à 19h et le samedi de 12h à 19h

Plus sur cette galerie
geofield: 

Publié le : 16 novembre 2019

Tags :

##marinagadonneix #galeriechristophegaillard #photographie #phenomenes #arles

##marinagadonneix #galeriechristophegaillard #photographie #phenomenes #arles

#Marina Gadonneix

En ce moment

Toute la programmation