Maskarades. Kimiko Yoshida & Ernest Dükü

4 septembre -> 31 octobre 2020

Une MasKarade intemporelle AfricAsie

Une MasKarade africasie entre :

- une photographe japonaise adoptée par le pays Dogon avant d’avancer masquée dans l’histoire de l’art entre Paris, Tokyo et Venise ;

- un plasticien ivoirien qui, d’Abidjan à Paris, dessine l’histoire coutumière d’une Afrique symbolique avec une ferme volonté d’œcuménisme.

Tout les rapproche, l’utilisation délicate de la matière, l’histoire omniprésente sous le masque, la maîtrise du geste dans l’exécution, enfin, une esthétique universelle que chacun peut faire sienne avant de vouloir ou non lire les sous-titres conceptuels.

Théâtralité, artifice, coquetterie, faux visage, écran protecteur, barrière isolante, rien de tout cela chez ces deux artistes qui, dans un cache-cache esthétique, nous livrent par et grâce au masque une très singulière et personnelle vision de l’humanité et de ses visages à facette multiples

Assurément contemporains, ces regards intérieurs ou croisés s’inscrivent dans la volonté de la galerie de proposer des œuvres aux messages actuels.

Maskarades. Kimiko Yoshida & Ernest Dükü, 4 septembre -> 31 octobre 2020
GALERIE ORBIS PICTUS 7 rue de Thorigny, 75006 Paris
Du mardi au samedi de 11h à 19h
GALERIE ORBIS PICTUS

7 Rue Thorigny 75003 Paris
Tel : 09 53 88 82 89
Mail : galerie@orbispictus.art

Site :

Du mardi au samedi de 11h à 19H

Plus sur cette galerie

Publié le : 31 août 2020

Tags :

##dessincontemporain #photocontemporaine #japon #cotedivoire

#Kimiko Yoshida / Ernest Dükü

En ce moment

Toute la programmation