Saana WANG

Sing a song together with the blind men // 7 novembre -> 8 décembre 2017

Photographie - Exposition

Saana Wang, Neo, 2014/2017, pigment ink print, 128 x 93 cm

Avec le soutien de Frame et Avek

L’exposition de Saana Wang (née en 1979, à Helsinki, Finlande) est organisée à l’occasion du centenaire de l’Indépendance de la Finlande. 

A propos de son travail de photographe et de vidéaste, Saana Wang* écrit :

Mon travail commence souvent de manière inattendue, fruit du hasard, d’une intuition, qui évoluent et se concrétisent. La rencontre de divers points de vue historiques déclenche chez moi une vision préalable. La rencontre avec une voix ou un moment singulier lance le processus et amplifie ces recherches visuelles en devenir. La répétition, le flux, les rencontres fortuites relient des éléments qui prennent naissance dans le temps et dans l’espace, et leur confèrent une signification imprévue grâce aux affinités qui en découlent. Quelle peut être la relation entre un mineur chinois d’aujourd’hui et un torpilleur, vieux d’un siècle, naufragé dans le Golfe de Finlande ?

*Saana Wang a bénéficié de deux résidences au Centre Photographique d’Ile de France en 2016.

 

A propos de Mad Man’s diary, 2014

Mad Man’s diary (2014, vidéo de 3 min) montre des hommes aveugles, installés dans une pièce vide, lisant un texte de fiction: Le Journal d’un homme fou écrit par Lu Xun en 1918.

‘Ce qui m’a conduit à faire cette vidéo, c’est le désir d’établir une réflexion/un parallèle entre une critique métaphorique du passé et le contexte global d’aujourd’hui. Pas seulement en considérant les évènements du monde d’aujourd’hui, mais aussi en tenant compte de l’éventualité de futures images dystopiques de ces territoires exposés à  des niveaux de pollution alarmants et aussi, au réchauffement climatique.  Avec Mad Man’s diary, on peut identifier quelques similitudes et références aux travaux du chercheur en psychologie sociale Stanley Milgram, notamment ses recherches sur l’obéissance à l’autorité et les problèmes de conscience induits, caractéristiques des Etats totalitaires’

* Le journal d’un fou est une nouvelle, du grand écrivain chinois Lu Xun, qui montre les effets de la culture traditionnelle

sur les individus, à travers la métaphore du cannibalisme. Cette œuvre est un texte fondateur pour le Mouvement du 4 mai.

 

Sing a Song together with the Blind Men

How much of our relationship to the world is mediated through representations? A photograph as an abyss setting. Materialities and their changing nature. I play with an idea of explorations of physical scale, and seeing, how looking at something blown up or reduced in size plays on our imagination. What we can see and imagine are two different things. Video, photography object, all operating at varied scales and timeframes, the works encounter a meditation on encounter—our encounters with things, including installation, but also with art in the broader sense, art history, photography, loss, and longing. Take time to experience it—or, you could say, to encounter it, all the better perhaps to dive into the  “unknown”.

A video piece with no sound.  Mad Man’s diary

In physics, sound is nothing but invisible vibration in the air. Mad Man’s diary Video piece is a documentation of two blind men reading fictional text inside of an empty room; Mad man’s diary was written by  Lu Xun (PRC) in 1918. The room turns into a stage for silent presence, that becomes a reflection in itself. This Text were  previously used by many people for different purposes, and now it is presented in today’s global  context  through the exhibition at Galerie La Ferronnerie, Paris, on November 2017.

Saana WANG, 7 novembre -> 8 décembre 2017
La Ferronnerie40 rue de la folie méricourt, 75011 paris
Du mardi au vendredi 14h-19h / samedi 13h-19h
La Ferronnerie

40 rue de la Folie-Méricourt 75011 Paris
Tel : 01 78 01 13 13
Mail : bn.ferronnerie@gmail.com

Site : La Ferronnerie

Du mardi au vendredi de 14h à 19h et le samedi de 13h à 19h

Plus sur cette galerie
geofield: 

Publié le : 8 novembre 2017

En ce moment

Toute la programmation