SHIORI EDA • GENESE

12 septembre -> 3 octobre 2020

En dévoilant un questionnement tantôt biblique tantôt philosophique, Shiori Eda nous rappelle la question fondamentale : qui sommes-nous ? L’humain a toujours cherché à connaitre et identifier son origine en incarnant à la fois un être de nature (un corps charnel lié à la part animale) et un être de culture (une âme ou un esprit dont la faculté tend à transformer et nier la nature, l’animal en lui et hors de lui). L'artiste nous plonge ainsi dans une relation avec la Nature tantôt physique (une femme liée aux cinq éléments : l’eau, le bois, la terre, le feu et le métal) tantôt spirituelle (une femme nue se trouve aux côtés d’un pommier géant rappelant l’Eve originelle du Livre de la Genèse). Est-ce que l’homme ne serait pas qu’un animal contre-naturel, un être vivant de chair s’extirpant d’une conscience et d’une condition physiques vers une inconscience immatérielle ?

Shiori Eda, "Hinomaru", 2020, huile sur toile, 180 x 90 cm, collection privée. ©A2Z Art Gallery & Shiori Eda

A2Z Art Gallery est fière et heureuse de présenter « Genèse », la troisième exposition personnelle de Shiori Eda à Paris.

Marquant le début du projet de vie de Shiori Eda, l’exposition « Genèse » dévoile pour la première fois au public, un polyptyque composé, jusqu’à présent, de six toiles mesurant toutes 100 cm de largeur sur 150 cm de hauteur. Chaque panneau dialogue(ra) avec une œuvre notable précédemment réalisée. L’histoire, qui se déroule sous nos yeux, commence avec une vague rappelant l’oeuvre « Tsunami » (présentée en 2017 dans l’exposition « Visions nocturnes »). La narration nous conduit ensuite vers une femme assise au sommet d’une montagne rappelant l’oeuvre « Chowa » (présentée en 2019 dans l’exposition « Uni-Vers »). L’eau coule et chute aux pieds d’un volcan actif qui évoque l’oeuvre intitulée « Hinomaru » (présentée dans cette exposition), le nom du drapeau du Japon. L’œuvre monumentale intitulée « Unnatural is in nature » évoluera au fil du temps. D’autres toiles du même format dérouleront l’histoire marquée par les divers évènements à venir dans la vie de l’artiste. La suite sera notamment révélée à l’occasion de la foire Asia Now…

En dévoilant un questionnement tantôt biblique tantôt philosophique, Shiori Eda nous rappelle la question fondamentale : qui sommes-nous ? L’humain a toujours cherché à connaitre et identifier son origine en incarnant à la fois un être de nature (un corps charnel lié à la part animale) et un être de culture (une âme ou un esprit dont la faculté tend à transformer et nier la nature, l’animal en lui et hors de lui). L'artiste nous plonge ainsi dans une relation avec la Nature tantôt physique (une femme liée aux cinq éléments : l’eau, le bois, la terre, le feu et le métal) tantôt spirituelle (une femme nue se trouve aux côtés d’un pommier géant rappelant l’Eve originelle du Livre de la Genèse). Est-ce que l’homme ne serait pas qu’un animal contre-naturel, un être vivant de chair s’extirpant d’une conscience et d’une condition physiques vers une inconscience immatérielle ?

Certains actes et comportements humains peuvent être qualifiés de contre-nature en transgressant un ordre naturel, une culture ou des valeurs. Ce qui est contre-nature pour l’un peut être naturel pour l’autre et inversement. Ces forces opposées sont les bases sur lesquelles l’être humain évolue. L'anomalie trouve son origine dans la normalité. L'absurdité existe parce que s’est développée l’idée d’un raisonnement. L’anti-sociabilité existe parce qu'il y a une société.

L’humain est un être vivant qui existe en soi et pour soi, capable de s’extraire de ce qu’il vit, de juger, d’affirmer et de nier. C’est dans ses choix que s’entrevoit la notion de liberté symbolisée, chez Shiori Eda, dans son plus simple appareil : la nudité du corps humain vivant dans l’immensité de la Nature.

En symbiose avec ce qui les entoure, les protagonistes de Shiori Eda cherchent leur place dans l’équilibre éternel et universel de l’Un et du Tout, dans lequel l’être humain entretient une relation difficile et ambiguë avec ses besoins et ses pulsions ressenties en quête du bonheur et de la liberté.

SHIORI EDA • GENESE, 12 septembre -> 3 octobre 2020
24 Rue de l'Echaudé, 75006 Paris
du mardi au samedi (11h - 19h) lundi sur RDV

Publié le : 2 septembre 2020

Tags :

##ShioriEda #A2ZArtGallery

#Shiori Eda