Si nous allions à la plage chercher l'ange

27 janvier -> 27 février 2018

La deuxième exposition personnelle de Joël Kermarrec à la galerie Papillon

Joël KERMARREC
Si nous allions a  la plage chercher l’ange

27 janvier – 27 février 2018
Vernissage 27 janvier, 15h - 20h

Il faudra se lever, droit, attendre face aux couleurs peintes que l’image monte à soi, prendre le temps, laisser se dissoudre appareillages, prothèses et exosquelettes interprétatifs et réducteurs. Le douteux, l’incertain et l’indécis du dit s’effacent, alors la jubilation de l’utopie se lève pour donner du possible au possible.

Ni ange ni messager, l’homme debout. Plus d’ange extérieur si ce n’est la métaphore délitée des questions visant l’utopie/projet de bonheur ; la vie !

Plus d’ange nommé, c’était sa seule existence, peint il devenait le regard du regardeur inversant le jeu défini par Nicolas de Cuse, tant repris dans les théorétismes à propos de la peinture (dans ma génération « les matériologistes » ou les « narratifs » sont en délavé des tenants de la « religion naturelle » et pour les autres de la « religion révélée » du
verbe).

Aujourd’hui comme je le disais à quelques jeunes gens qui voulaient bien m’écouter il y a bien longtemps, pour être dans le coup, il faut faire de l’ethno/sociologie, du ludique et de l’intime et ainsi être convenable par l’exclamation « me myself and I ».

Joël Kermarrec, 2014

Joël Kermarrec – Né en 1939 à Ostende. Vit et travaille à Paris. Il s’installe à Paris en 1960, et sort diplômé de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris en 1964. Dès 1966, son travail est visible dans plusieurs expositions personnelles et collectives, Impact au Musée d’Art Moderne de Céret, Distances au Musée d’Art Moderne de la ville de Paris en 1969, aux côtés de Jaques Poli et Hervé Télémaque, ou Douze ans d’art contemporain au Grand Palais en 1972. En 1987, c’est à la galerie de France qu’il présente ses travaux, puis en 1994 à la galerie Maeght, Barcelone. Il expose régulièrement autant dans les institutions publiques que privées. En 1968, il participe à la mise en place du département Art de l’Université de Vincennes-Paris VIII. Il y enseigne de 1969 à 1975. Il enseigne ensuite à l’École des Beaux-Arts de Marseille-Lumigny, puis à l’École nationale supérieure des Beaux- Arts de Paris pendant près de vingt ans. Les oeuvres de Joël Kermarrec sont entrées dans les collections de différents musées et institutions publiques, telles que celles du Musée d’Art Moderne de la ville de Paris, du Centre Georges Pompidou, de la Fondation Maeght, du FNAC, du CNAP, et des FRAC Ile-de-France, PACA, et Languedoc-Roussillon.

Si nous allions à la plage chercher l’ange, est sa deuxième exposition personnelle à la Galerie Papillon.

Si nous allions à la plage chercher l'ange, 27 janvier -> 27 février 2018
Galerie Papillon13 Rue Chapon, 75003 Paris
La galerie Papillon est ouverte du mardi au samedi de 11h à 19h
Galerie Papillon

13 rue Chapon 75003 Paris
Tel : 01 40 29 07 20
Mail : contact@galeriepapillonparis.com

Site : Galerie Papillon

Du mardi au samedi de 11h à 19h

Plus sur cette galerie
geofield: 

Publié le : 8 février 2018

Tags :

##galeriePapillon #JoëlKermarrec

##Artcontemporain #peinture #GaleriePapillon

En ce moment

Toute la programmation