WOODS

12 octobre -> 30 novembre 2019

Avec : Romain Bernini, Eva Jospin, Youcef Korichi, Kriki, Markus Lüpertz, Shanthamani. M, A.R. Penck, Anne Wenzel

La forêt a toujours inspiré les artistes. A la fois espace réel, aujourd’hui mis en danger par nos modes de vie, et espace symbolique, lieu de l’inconscient et du refoulé, la forêt est ambivalente. Elle est réconfortante, évoque la liberté et la quiétude loin du tumulte de la ville, mais conserve une dimension inquiétante, sauvage voire hostile. La Galerie Suzanne Tarasieve a voulu rassembler autour de cette thématique chère à ses artistes des œuvres qui disent cette beauté, ce calme et cette sauvagerie.

 

Eva Jospin travaille sur la représentation de la nature à partir d’un matériau courant mais lié au végétal, le carton. Ses œuvres monumentales, vues dans la cour carrée du Louvre, au Beaupassage et au Domaine de Chaumont-sur-Loire, offrent une expérience esthétique troublante. Au-delà du romantisme et de la poésie des formes, Eva Jospin propose une véritable relecture des notions de panorama et de hors-champ : la surface plane devient un espace de projection mentale, un décor pour les fictions du regardeur. Son interprétation de la forêt renvoie à celle des contes, à l’espace métaphorique de l’inconnu, du danger et de l’épreuve initiatique. Elle invite à un voyage mental et instropectif.

Les forêts de Romain Bernini, sont elles aussi métaphoriques : les couleurs acidulées semblent refuser toute approche naturaliste. Un chaman veille sur les arbres. Le titre, Chipko (2019), fait référence aux premières communautés de tree-huggers en Inde qui se sont opposé à l’exploitation de leur forêt.

Chez Kriki, les bois sont peuplés d’artistes-éphémères qui vont brûler leurs ailes à la lumière, une analogie pleine de dérision entre le monde naturel et celui de l’art contemporain.

Youcef Korichi a peint le chêne du domaine de Lousson, plusieurs fois centenaire, un rappel du temps infiniment long des cycles de la nature et de leur dimension magique.

Dans une perspective radicalement différente, Shanthamani Muddaiah (dite Shanthamani. M), artiste du Bangalore présentée à la Biennale de Kochi-Muziris 2014–15, travaille avec des éléments naturels, charbon de bois et bambous, avec lesquels elle réalise sculptures et dessins. Son Upside Down Tree (2019) est un arbre inversé fabriqué en bambou puis moulé en aluminium, évoquant les enjeux écologiques majeurs de notre époque, les processus accélérés de développement et d’urbanisation, et l’épuisement des ressources naturelles.

Les céramiques de Anne Wenzel évoquent également une nature à l’agonie. Ses grandes sculptures représentent des arrangements floraux spectaculaires mais comme figés dans un stade de décomposition. Une grande fragilité émane de ces représentations de nature fanée. En choisissant de les représenter non pas au moment de leur floraison mais au moment de leur fin, l’artiste sauve ce qui reste du vivant en même temps qu’elle témoigne de sa disparition.

A l’inverse, les sculptures de A.R. Penck sont réalisées avec une grande économie de moyens. Pour WOODS, la galerie présente Ohne Titel, n.d (1985), une sculpture exceptionnelle en bois peint, une œuvre totémique qui rejoint son travail pictural. Fortement symbolique, elle constitue un abécédaire des formes récurrentes de Penck.

La sculpture de Markus Lüpertz est hétérogène : l’artiste réalise des assemblages avec les matériaux qui l’entourent, polystyrène, béton, plâtre, pierres, dont les effets de matière se retrouvent dans ses bronzes. Ils sont ensuite peints par l’artiste dans des couleurs vives, dans la grande tradition des statues antiques, qui étaient vivement colorées. L’artiste se réapproprie les grandes figures de la mythologie classique, içi Daphné, saisie au moment de sa métamorphose en laurier, accompagnée de gouaches.

 

WOODS, 12 octobre -> 30 novembre 2019
Galerie Suzanne Tarasieve4, rue Pastourelle, 75003 PARIS

A télécharger :

Galerie Suzanne Tarasieve

7 rue Pastourelle 75003 Paris
Tel : 01 42 71 76 54
Mail : info@suzanne-tarasieve.com

Site : Galerie Suzanne Tarasieve

Du mardi au samedi de 11h à 19h

Plus sur cette galerie
geofield: 

Publié le : 31 octobre 2019

En ce moment

Toute la programmation