Xiao fan Ru

Passage // 29 juin -> 20 septembre 2019

Pour sa nouvelle exposition à la galerie RX, Xiao fan RU présente une série de peintures inédites, intitulée « Passage ».

« Le passage symbolise l'épreuve de transformation nécessaire à toute évolution. Les rites initiatiques de nombreuses religions comportent tous un passage d'où l'initié ne sort que s'il a affronté les difficultés et les a surmontées. Celui qui a franchi le passage n'est plus le même. Il a évolué, il a mûri, il a grandi. »*

Xiao fan RU interprète dans ses dernières toiles le rite du passage.

A travers le regard du peintre s’instaure un sacrement de la vie, désigné par ses fragments et ses métaphores. Xiao fan RU s'intéresse à l’aspect symbolique des choses, à la rémanence des formes poétiques comme processus de création.

Peintre chinois qui vit en France depuis plus de 35 ans, il utilise son langage pictural pour parler de sa propre vie, et revendique cet ancrage dans une double culture qui marque profondément son œuvre. Si la peinture chinoise classique a ouvert son inspiration à un large champ thématique sur la nature, Xiao Fan en poursuit ici l’observation. Il se pose en spectateur d’un monde sur lequel l’homme imprime son empreinte délétère. A l’image de la fable Le Scorpion et la Grenouille, qui illustre certains comportements irrépressibles, indépendamment des conséquences, il dresse un bilan doux-amer où pessimisme et vision humaniste coexistent.

Ainsi les peintures de sa nouvelle série dévoilent des paysages souvent désolés, où les plaines verdoyantes laissent place à une terre stérile. Il fait ici appel à l’héritage de l’Histoire de l’art et de la Renaissance italienne (Piero della Francesca, Paolo Uccelo) autant qu’aux symboles culturels asiatiques, parmi lesquels le bambou. Signe de paix, dans le Feng-Shui il est aussi porteur de joie, symbole de fertilité et de droiture. Le mouvement de ses feuilles est associé à la capacité d’adaptation au temps et à la vie sociale. Dans le spectacle de consternation observé dans certaines de ses toiles, seul le bambou est là, debout. A la fois solide et souple, il plie mais ne rompt pas. A l’inverse, les personnages qui peuplent ses tableaux sont pris dans la tourmente et semblent subir les éléments autant que les pressions qui les entourent.

A l’instar des contradictions qui nous animent et nous affectent, l’artiste nous offre une analyse distanciée qui transcende les absurdités de la vie. Inlassablement Xiao fan RU interroge par sa peinture le monde qu’il traverse. Familier des symboles, et dans une allégorie naturaliste, il n’hésite pas à donner une forme végétale et animale à la condition humaine. L’artiste semble arriver à une autre dimension, plus méditative, incarnant misère et transcendance de la vie sur terre ; un désir d’élévation et d’échappée par un onirisme qui revendique son ambivalence.

Car un peintre avant d’être un pinceau sur une toile, est un œil, une tête et un cœur.

 

« Passage »
Exposition personnelle de Xiao fan RU, Galerie RX.

 


* Extrait du "Dictionnaire des rêves" d’Hélène Renard

Xiao fan Ru, 29 juin -> 20 septembre 2019
Galerie RX16 rue des Quatre Fils, 75003 Paris
Mardi-Samedi, 11h-13h/14h-19h Fermeture estivale du 27 juillet au 30 aout inclus
Galerie RX

16 rue des Quatre Fils 75003 Paris
Tel : 01 71 19 47 58
Mail : info@galerierx.com

Site : Galerie Rx

Du mardi au samedi de 11h-13h / 14h-19h

Plus sur cette galerie
geofield: 

Publié le : 6 juillet 2019